Clients, Secteur, Produit  |  6 avril 2022  |  Magali Elhage  |  4 min de lecture

Comment maximiser le potentiel staycation de votre hôtel ?

staycation-Hero-1245x1014
L'accueil du blog
  • Partager cet article

Si la crise sanitaire a bien accéléré une tendance encore balbutiante jusque-là, c’est bien celle de réserver un court séjour dans un hôtel de sa région, de sa ville… voire de son quartier. On parle de “staycation”, qui est la contraction de “stay + vacation”.  

Jusqu’alors, cette pratique était plutôt prisée par les amoureux de l’hôtellerie (voire les amoureux tout court), qui se tournaient vers les canaux de réservation traditionnels ainsi que quelques sites limités de ventes privées plus axés sur l’expérience qu’un simple “lit et petit-déjeuner” (VeryChic par exemple). 

Le fait de ne pas pouvoir partir loin ou d’être réticent face à l’incertitude qui pèse sur la réservation d’un billet d’avion, les contraintes sanitaires, la dépendance à l’ouverture ou la fermeture brutale des frontières ont poussé de nombreuses personnes à partir en France pour les vacances, mais aussi se réserver des “bulles” le temps d’une nuit à l’hôtel non loin de chez eux.  

Cela implique deux mouvements de fond à prendre en compte :  

  • l’essor de la demande (qui connaissait par exemple le site Staycation à ses débuts, à l’exception des fans de ce type de séjour?) 
  • … et le niveau d’attente qui l’accompagne et implique de créer une offre différenciée des packages traditionnels  

 

Le degré d’opportunité né du “voyage local” est important, en particulier pour les hôtels urbains. Il peut aussi bien s’agir pour les clients d’une nouvelle manière de travailler hors de chez soi tout en passant à une ambiance plus lifestyle la nuit (au-delà d’un usage de day-use donc) que de l’envie de sortir de chez soi et d’évader dans un contexte difficile depuis deux ans.  

Pour les hôteliers, ce nouveau type de clientèle présente plusieurs avantages, au-delà du pur taux de remplissage et de l’augmentation du RevPAR : découverte de l’établissement, du groupe ou de la marque, nouvelles idées pour des surprises, anniversaires, célébrations, potentiel décuplé de recommandations à des proches, mise en avant du bar, du Spa ou du restaurant de l’hôtel…  

 

Mais comment vous y prendre concrètement ?  

Différenciez les cibles, dont les envies peuvent évoluer au sein d’une même journée, et adaptez vos offres en conséquence 

 

Le profil professionnel qui prolonge l’aventure à titre privé  


Changer de cadre de travail lorsque la présence au bureau n’est plus la norme, c’est rechercher de nouveaux “home offices” mais aussi des expériences qui transforment la fin de journée, voire la nuit qui suit.  

Une connexion WiFi de qualité et un espace de travail dédiés sont des fondamentaux bien sûr, mais n’hésitez pas à ajouter des snacks et cafés, capacités d’impression… et d’étendre votre offre staycation avec une approche hybride  en fin de semaine notamment !  

En résumé : business + leisure est une bonne équation pour un profil staycation qui travaille en journée et a envie de se détendre dans un cadre différent ensuite, voire rejoint par son ou sa partenaire. Et pourquoi ne pas aller plus loin en prévoyant un accès au Spa pour l’accompagnant(e) si la personne est libre pendant que l’autre travaille ?  

 

Le touriste dans sa propre ville ou le renouveau du local  


Beaucoup d’offres staycation restent centrées sur l’hôtel lui-même et la panoplie des espaces, services et expériences qu’il propose : 

  • bar 
  • restaurant 
  • atelier cocktail 
  • room-service 
  • cours de sport  
  • accès à un rooftop 
  • Spa 
  • piscine, salle de sport…  
  • décoration spécifique en chambre 
  • crédit à utiliser (même les grands hôtels s’y mettent pour leur offre staycation, à l’image du Mandarin Oriental Paris) 

C’est une excellente base recherchée par de nombreux clients, mais tous les établissements n’ont pas forcément les ressources ou espaces pour s’orienter là-dessus. 

Dans ce cas, l’idéal est de s’ouvrir aux expériences touristiques de proximité : chambre / petit-déjeuner … et billets coupe-file dans un musée local, visite privée ou guidée en petit groupe, promenade en bateau, voiture ancienne, concert…  

 

Les amoureux  


En deux mots : expérience mémorable ! Champagne, early check-in et late check-out, dîner romantique ou cocktail au bar, Spa privatisé 30 minutes ou 1h, massage en duo, room-service et décoration romantique en chambre… sortez le grand jeu.  

Des partenariats peuvent aussi faire la différence : un shooting photo privé, un transfert depuis le domicile…  

Devez-vous vendre et communiquer en direct ou via un intermédiaire ?  

Comme souvent en hôtellerie, vous connaissez déjà la réponse… cela étant dit, si votre fichier clients et les fans qui vous suivent sur les réseaux sociaux ne correspondent pas à la clientèle locale que vous souhaitez toucher, il peut être intéressant d’être aussi présent sur des sites spécialisés. 

Générer des réservations en direct passe comme toujours par des efforts continus de marketing (Facebook, Instagram, SEO… mais aussi une utilisation accrue de l’e-mailing. Abonnez-vous par exemple à l’hôtel The Hoxton Paris ou au Terrass Hotel pour vous donner une idée de ce qui existe aujourd’hui).  

Dans tous les cas, vos packages staycation doivent être bien mis en valeur : shooting photo “propre”, tentant et qui se détache du plus classique “chambre et petit-déjeuner”, espaces “instagrammables” pour obtenir plus de relais, mises en scène (en fonction des ajouts, du type champagne ou room-service)...  

Soyez également très précis sur tout ce que les clients vont obtenir (et vivre) lors de leur séjour, y compris sur votre propre site Web. Vous pouvez booster vos efforts de promotion avec des pop-ups dédiés, un article sur votre blog…  

Le prix est-il le seul élément attractif ? Pour une fois… la situation joue en votre faveur 

Dans le cas des staycations, non… en tout cas pas au sens où on peut l’entendre habituellement ! Au-delà de rechercher la meilleure offre avec nuit et petit-déjeuner, c’est plutôt la valeur perçue de l’ensemble des expériences qui va l’emporter. 

C’est sur ce point d’ailleurs que vous pouvez vous détacher de la concurrence habituelle avec les OTAs. Vous ne jouez pas sur du “meilleur tarif sur le Web”, mais sur une offre qui inclut tellement d’attentions et de petits bonus qu’elle devient irrésistible.  

Vous pouvez aussi utiliser votre offre basique de staycation pour upseller le client en lui proposant des options payantes à ajouter : meilleure gamme de chambre ou de suite, extra champagne ou massage, macarons ou autres gourmandises…  

 

Quelques éléments pour conclure 

Le staycation a explosé en temps de Covid-19, et vos clients comme vous-même le vivez encore. Cela implique de rassurer sur les protocoles sanitaires, mais aussi de vous montrer un maximum flexible sur les capacités d’annulation ou de modification du séjour. 

Enfin, n’oubliez pas de convertir cette nouvelle clientèle en lui demandant son avis après le séjour (en direct et sur les réseaux), d’inciter le bouche-à-oreille ou encore le partage de leur expérience avec un hashtag dédié.  

A vous de jouer !  

Magali Elhage profile picture

Auteur:

Magali Elhage | 6 avril 2022

Magali has over a decade of experience in hospitality. She started out as Hilton receptionist and now brings her passion and expertise to the role of Customer Success Director at Mews.

Linkedin

Similar articles