Taux d’occupation : optimisez le remplissage de votre hotel

26 sept. 2022   •  5 min de lecture

Eva Lacalle profile picture

Eva Lacalle

occupancy_rate

Blog Mews  >  Taux d’occupation : optimisez le remplissage de votre hotel

Taux d’occupation d’un hôte​l : définition, calcul, exemples…

Dans le secteur de l'hôtellerie, la question du taux de remplissage accompagne l’entreprise tout au long de sa vie. Cet indicateur fait d’ailleurs partie des KPI’s hôtelier les plus importants quand vient le moment de configurer votre PMS Hotel (Property Management System). Elle est un indicateur de succès essentiel qui va de pair avec le chiffre d’affaires. En effet, l’un entraîne bien souvent l’autre. Il est donc nécessaire de le surveiller, de le comprendre et de le maîtriser.

Les hôteliers peuvent augmenter ce taux grâce à des promotions et des événements, en ciblant les bons marchés grâce à une stratégie de yield management efficace, mais la stratégie la plus importante est de garantir une expérience client exceptionnelle avec un rapport qualité-prix équitable.

À quoi correspond le taux de remplissage pour un hôtel ? Comment le calculer ? Comment l’analyser et l’optimiser pour booster sa performance générale ? On vous explique tout dans cet article.

 

Qu’est-ce que le taux de remplissage ?

Le taux de remplissage des hôtels correspond au pourcentage du nombre de chambres louées, les nuitées hôtelières, par rapport au nombre total de chambres disponibles à un instant T. On parle aussi de taux d’occupation. Il permet de connaître le niveau de fréquentation de l'hôtel, d’analyser la saisonnalité et les évolutions du secteur de l'hôtellerie. Vous pouvez examiner cet indicateur par jour, semaine, mois ou année.

Pour vous donner un exemple : un hôtel dispose de 50 chambres et que 50 d'entre elles sont occupées, le taux est de 100 %, alors que si seulement 25 de ces chambres sont occupées, le taux est de 50 %.

Pourquoi faut-il mesurer le taux d’occupation dans les hôtels ? 

Le taux d'occupation est un indicateur clé de performance pour la gestion du chiffre d'affaires des hôtels, le Revenue management, car il permet de rendre compte du nombre de chambres effectivement utilisées. De plus, la connaissance de ce chiffre peut vous aider à mesurer l’évolution des performances de votre hôtel. Il se compare aussi aux taux de remplissage des hôtels concurrents pour mieux guider sa stratégie de croissance.

Si le chiffre n'est pas celui que vous souhaiteriez, vous pourrez alors cibler l’origine des problèmes et réfléchir à des moyens créatifs de générer davantage de réservations. Dans l’idéal, votre hôtel devrait avoir un taux aussi élevé que possible, aussi continuellement que possible.

Ce taux est souvent considéré comme l'une des mesures les plus utiles pour les propriétaires d'hôtels, avec le taux journalier moyen et le revenu par chambre disponible. Les hôteliers doivent viser un taux d'occupation élevé afin de tirer le meilleur parti de leur structure et d'optimiser leurs revenus.

Comment calculer le taux d’occupation de son hôtel ?

Pour calculer le taux de remplissage d'un hôtel, il suffit de diviser le nombre de chambres réservées par le nombre total de chambres de votre établissement.

Par exemple, si vous avez 200 chambres et que 150 d'entre elles sont occupées à un instant T, votre taux d'occupation actuel est de 75 %. Pour calculer le taux moyen par semaine, vous devez additionner le nombre de chambres occupées pendant les 7 nuits, multiplier le nombre de chambres total par 7 puis diviser le premier résultat par le deuxième. En reprenant l’exemple ci-dessus, si vous avez eu 1000 réservations pendant la semaine pour un hôtel comptant 200 chambres : 1000 / (200*7) = 0,71 soit 71 % de taux d’occupation pour cette semaine. L'intérêt sera ensuite de visualiser l’évolution entre chaque semaine et de comprendre ce qui altère cette moyenne (saisonnalité, hausse de la concurrence, campagne de communication, optimisation de l’expérience client…).

Le taux d'occupation moyen des hôtels dans le monde entre 2014 et 2019 a varié dans une fourchette de deux points de pourcentage, de 64,1 % à 66,1 % au niveau mondial, avec des fluctuations saisonnières, et un pic en 2018 avec une croissance dans presque tous les principaux pays. En 2019, le taux s'est établi à 72,2 % en Europe. Aujourd’hui, en France, la moyenne est de 62 %. Tout dépend également de la notoriété de l’établissement (hôtel classé, labellisé, luxueux…), de la région plus ou moins touristique et de la visibilité sur internet.

Comment améliorer le taux d’occupation de son hôtel ?

Augmenter le taux d’occupation des chambres constitue l’une des principales préoccupations du gestionnaire hôtelier. Voici quelques méthodes qui ont fait leurs preuves dans le secteur !

Créer des promotions et des forfaits

Les promotions et les forfaits sont un moyen essentiel d'inviter les clients à réserver tout en masquant les tarifs réels des chambres. L'important dans la création de promotions est de s'assurer que le prix de la chambre reste suffisamment élevé pour que vous puissiez continuer à gagner de l'argent tout en vendant plus de chambres.

Les forfaits peuvent inclure un repas au restaurant de l'hôtel, un soin au spa, une excursion d'une journée ou une expérience. Comme le prix de la chambre est caché dans le forfait, les clients ont l'impression de faire des économies en réservant une chambre et une expérience pour un prix unique. C'est une situation gagnant-gagnant, à condition de fixer des prix corrects.

Connaître sa clientèle

Si les vacances sont l’apanage des touristes et des familles, la semaine en hors saison sera plutôt prisée des voyageurs d’affaires. De plus, ces derniers ont tendance à devenir des clients réguliers, car ils doivent souvent retourner aux mêmes endroits tout au long de l'année pour des réunions. Pensez également aux retraités qui ont l’opportunité de séjourner en semaine et en hors saison. Il est important de connaître sa clientèle afin de déployer des campagnes de communication et des prix adaptés aux entreprises ou aux particuliers. Trouver la bonne cible pour la bonne période est essentiel pour augmenter le taux d'occupation. Pensez par exemple au Yield Management pour mettre en place une stratégie de tarification dynamique dans votre hôtel, et segmenter facilement votre clientèle.

Profiter des événements spéciaux

Les événements culturels sont une autre bonne stratégie pour augmenter votre taux d'occupation. Travaillez avec les organisateurs d'événements locaux pour proposer votre hébergement aux personnes qui participent et organisent l'événement ou le concert. Recherchez les organisateurs et proposez-leur une offre s'ils réservent plusieurs chambres à la fois.

Si vous savez qu'un festival de musique populaire va se dérouler dans votre ville, commencez à faire du marketing auprès des clients réguliers pour leur rappeler ou leur offrir une réduction s'ils séjournent dans votre hôtel et réservent à nouveau pour l'événement culturel.

Non seulement les événements culturels peuvent contribuer à augmenter le nombre de réservations, mais les mariages sont également un excellent moyen d'augmenter le pourcentage de chambres occupées. Les invités venant de l'extérieur choisiront très probablement de séjourner sur le lieu de l'événement, et resteront probablement au moins deux nuits (en arrivant la veille du mariage et en restant la nuit du mariage).

Louer les installations de l'hôtel

Les entreprises ont souvent besoin de grands espaces pour accueillir des fêtes, des conférences, des événements et des lancements de produits. Ces types d'événements professionnels ont souvent lieu le soir et/ou en semaine. De plus, les participants peuvent choisir de rester dormir à l'hôtel après l’événement. En louant les installations de l'hôtel, vous pouvez augmenter vos revenus en milieu de semaine.

Conclusion

Dans cet article, nous avons défini les taux d'occupation de l'industrie hôtelière, y compris comment les calculer et pourquoi ils sont importants. Nous avons également abordé la manière d'améliorer votre taux par le biais d'événements, en vous associant à des partenaires locaux, en connaissant votre public cible et en créant des promotions et des réductions spéciales.

Nous avons déterminé que le taux d'occupation est l'une des trois mesures les plus importantes pour atteindre l'objectif final de tous les hôtels, à savoir maximiser les revenus. Si un taux d'occupation de 100 % est idéal, les hôteliers ne devraient pas avoir à compromettre leur prix optimal pour atteindre ce pourcentage. Il faut toujours le mesurer par rapport au taux journalier moyen et au revenu disponible par chambre pour tirer le meilleur parti de votre établissement.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la nouvelle génération d'indicateurs hôteliers, téléchargez The Metrics that Matter.

Les KPI pour l'hôtelier moderne

Les indicateurs que nous venons d'explorer sont parmi les plus courants dans le secteur de l'hôtellerie, mais cela ne signifie pas qu'ils sont les meilleurs. Nous avons rédigé un rapport intitulé Metrics that Matter, qui vous aidera à maximiser vos revenus et à améliorer l'expérience client en suivant les bonnes données. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour découvrir comment vous pouvez être plus efficace au niveau des opérations, des revenus et du marketing.metrics_that_matter

Eva Lacalle profile picture

Auteur

Eva Lacalle

Eva has over a decade of international experience in marketing, communication, events and digital marketing. When she's not at work, she's probably surfing, dancing, or exploring the world.