Secteur  |  23 novembre 2021  |  Eva Lacalle  |  5 min de lecture

Qu'est-ce que le RevPAR et l'indice RevPAR et comment calculer ces indicateurs?

RevPar-Hero_1245x1014
L'accueil du blog
  • Partager cet article

L'ère de l'analytique a révolutionné le secteur de l'hôtellerie comme beaucoup d'autres. Avec les bons indicateurs, vous pouvez mieux comprendre vos réussites et vos échecs, et ainsi améliorer votre stratégie commerciale pour obtenir de meilleurs résultats.

Si vous êtes novice en analyse de données hôtelières, vous vous demandez probablement : "Qu'est-ce que le RevPAR ?" En bref, il s'agit de l'un des indicateurs les plus utilisés dans le secteur de l'hôtellerie, qui mesure votre revenu par chambre disponible de votre groupe hôtelier.

Cet article explore le RevPAR, qui est un incontournable en raison de sa popularité. Cependant, il existe d'autres indicateurs, plus axés sur les clients, que les hôteliers peuvent utiliser pour mesurer leur succès. Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, téléchargez notre rapport gratuit intitulé "Metrics that Matter".

 

Qu'est-ce que le RevPAR (revenu par chambre disponible)?

Votre revenu par chambre disponible vous permet de connaître les périodes les plus rentables et les chambres les plus demandées. Cette information permet de mieux gérer l'inventaire mensuel et de déterminer le nombre de réservations. Il sert également de base à d'autres formules de revenus. TripAdvisor ne permet pas toujours de répondre à tous les besoins, et la mesure du revenu par chambre disponible est l'une d'entre elles.

De son côté, l'indice RevPAR mesure votre revenu par chambre disponible par rapport aux autres hôtels. Il peut être au cœur de votre analyse concurrentielle ou simplement servir d'indicateur des tendances du marché.

Il est calculé en complément de votre taux d'occupation moyen, qui mesure vos performances commerciales. Ajoutez votre indice de pénétration du marché et vous aurez une compréhension complète du chiffre d'affaires de votre hôtel. Ces mesures fonctionnent ensemble pour créer une vue à 360° de votre commerce. La réussite et le savoir sont étroitement liés, alors sortez votre calculatrice et commencez à taper.

 

Pourquoi le RevPar est-il important dans l'industrie hôtelière?

Avec vos données sur les revenus et les performances saisonnières en main, vous pouvez planifier des actions marketing pour les périodes creuses et améliorer votre gestion des stocks pendant les saisons chargées. Grâce à cette mesure, vous pouvez analyser comment remplir vos chambres vacantes chaque semaine de l'année, ce qui vous permet de fixer le prix de vos chambres avec précision. Lorsque votre revenu par chambre disponible augmente, le prix de vos chambres doit augmenter en même temps.

La tarification n'est pas le seul pouvoir de RevPARr. C'est avant tout une mesure de l'offre et de la demande, qui ne se traduit pas toujours par une baisse des prix. Si vous parvenez à augmenter suffisamment la demande, vous n'aurez pas besoin de baisser vos tarifs. Peut-on parler de "publicité" ? Votre génie du marketing est tout à fait capable de faire remonter ces chiffres à la baisse. En période de faible demande, il convient de se concentrer sur les médias sociaux, les offres spéciales et les autres stratégies de vente.

Si vous gérez un groupe hôtelier, les chiffres de vos revenus et de vos performances saisonnières influenceront également votre expansion, vos emplacements et vos choix de chambres. Bien que cette mesure ne puisse pas vous donner un aperçu parfait des nouveaux territoires, elle constitue un bon indicateur général de ce qui vous attend. Il ne vous manque plus qu'un intermédiaire et quelques investisseurs privés.

 

Comment calculer le RevPAR et l'indice RevPAR?

Pour calculer le RevPAR, il suffit de multiplier votre taux journalier moyen (ADR) par votre taux d'occupation. Supposons que vous ayez un taux d'occupation de 80 % et un ADR de 100 €, votre RevPAR sera de 80 €.

Vous pouvez également diviser le nombre de chambres disponibles par le revenu total de cette nuit (ou de la période spécifiée). Si vous avez 100 chambres, un taux d'occupation de 80 % signifie que 80 chambres sont occupées. Multipliez ce chiffre par 100 (100 € par chambre) et vous obtenez 8 000 € de recettes totales par chambre. Divisez ce chiffre par le nombre de chambres disponibles (100) et vous obtenez à nouveau votre RevPAR : 80 €.

Pour calculer l'indice RevPAR (également appelé indice de génération de revenus ou RGI), divisez votre RevPAR par celui du groupe d'hôtels de référence, puis multipliez le résultat par 100. Un résultat supérieur à 100 signifie que vous faites mieux que le marché - tout résultat inférieur à 100 signifie que vos concurrents font mieux que vous.

Par exemple, disons que vous avez sélectionné 20 hôtels similaires que vous souhaitez comparer, et que leur RevPAR moyen est de 60 €. Votre RevPAR est de 80 €, ce qui, divisé par 60 et multiplié par 100, donne 133, ce qui est un excellent résultat.

Avec ces deux mesures à votre disposition, vous disposez de nombreuses informations sur votre planification et vos performances.

 

Comment augmenter et améliorer votre indice de revenu par chambre disponible.

L'indice de revenu par chambre disponible est plus qu'une simple mesure de vos taux d'occupation et de vos bénéfices. Comme un thermomètre, il mesure également vos succès marketing, vos stratégies de réservation, l'efficacité de vos prix et vos efforts de vente directe. Des résultats faibles peuvent être le signe d'une mauvaise planification, de performances commerciales médiocres ou d'une gestion des revenus bâclée. Pour améliorer vos statistiques, vous disposez de quelques options.

Différenciez-vous

Si vous opérez aux côtés d'un concurrent direct qui partage le même positionnement que votre marque, votre score a peu de chances de refléter vos objectifs. Il est peut-être temps d'établir une identité plus différenciante et plus convaincante. Ne négligez pas pour autant l'excellence du service. Un sourire est un puissant facteur de différenciation.

Choisissez des stratégies de tarification différentes pour les périodes hautes et basses

Les gestionnaires de canaux et les outils d'intelligence artificielle déterminent les bons prix pour chaque client et chaque saison. Ne partez pas du principe que vous devez baisser vos prix pour stimuler la demande. Dans certains cas, vous devrez peut-être facturer davantage en basse saison. Maintenant, relaxez-vous et écoutez l'argent affluer sur votre compte.

Faites une analyse de la concurrence

Étudiez les prix et la demande de vos rivaux pour augmenter votre ADR et découvrez quels sont les tarifs optimaux du marché. Si votre ADR est faible, il sera très difficile d'améliorer votre revenu par chambre. Vous devez adopter une approche globale qui ne se limite pas à la demande.

Ajustez votre prix

Si vous ajustez vos tarifs en fonction de votre pourcentage d'occupation au fil de la journée, vos paiements seront calculés de manière stratégique. Les prix peuvent être automatiquement diminués à l'approche de la soirée. Lorsque la basse saison approche, pensez à consacrer plus de temps à vos ventes directes. Cela peut se faire manuellement ou via des moteurs de réservation automatisés.

Travaillez davantage la baisse de vos taux d'annulation

Une politique de réservation non remboursable peut faire grimper ce taux au-delà de la moyenne. Vous pouvez également envisager de planifier les tarifs de vos chambres en fonction de la durée du séjour afin d'encourager les visiteurs à prévoir des visites plus longues.

Réduisez vos dépenses

Moins vous percevez de revenus, moins vous pouvez vous permettre de dépenser, alors réduisez vos dépenses en fonction des périodes de faible demande. Vous pouvez y parvenir en ajustant la taille de votre équipe interne, en rationalisant ou en externalisant votre service d'entretien ménager en basse saison, et en vous appuyant sur des technologies intelligentes pour réduire vos coûts énergétiques.

Fixez des durées minimales de séjour

Faire payer moins cher les longs séjours ou instaurer une politique de durée minimale de séjour peut avoir un effet important sur votre RevPAR. Vous pouvez aussi inciter vos clients à rester plus longtemps en leur proposant des offres touristiques spéciales. Les hôtels ne sont pas les seules entreprises à souffrir pendant les périodes de faible demande, c'est donc une excellente occasion de former des partenariats avec d'autres entreprises qui opèrent dans votre niche.

Utilisez des stratégies indirectes

Il ne faut pas sous-estimer les moteurs indirects. En améliorant votre réactivité aux avis et aux commentaires sur les médias sociaux, vous pourrez augmenter vos taux de réservation. Vous pouvez également créer un programme de fidélité afin de remplir les chambres pendant les périodes de faible demande.

Conclusion

Surmonter les périodes de faible demande, c'est comme essayer de courir dans la boue. Plus votre hôtel est lent, plus votre anxiété grimpe. Les données analytiques peuvent venir à la rescousse en mettant en évidence des aspects du commerce que vous n'aviez jamais remarqués auparavant. Il est possible de prendre le contrôle total de votre courbe d'offre. Tout ce dont vous avez besoin, c'est de quelques bonnes stratégies pour accompagner vos indicateurs.

Accordez à RevPAR l'attention qu'il mérite, et votre hôtel pourra être suffisamment agile pour résister aux périodes de creux saisonniers et réaliser de belles performances lorsque la haute saison arrive.

Eva Lacalle profile picture

Auteur:

Eva Lacalle
23 novembre 2021